• Le dernier stage de 2010 : novembre et des finitions à gogo

    2010 se termine, et l’année des stages également. J’ignore encore comment se déroulera 2011, car ma santé me joue à nouveau des tours, et ceux-ci ne sont pas très drôles.

    Donc « Carpe diem » .

    Des finitions fort intéressantes, un public varié, qui a accueilli des anciens, des agents d’une mairie, et un stagiaires qui n’avait pu suivre la totalité d’un stage précédent, le tout avec une journée de décalage pour certains !

    Ce fut un peu décousu pour l’animateur surtout, mais néanmoins enrichissant. Et toujours en vedette : le vernis au tampon.


  • L’actualité des stages bois : les finitions

    A l’Atelier des Quatre Chemins, on peut effectuer 3 journées consacrées aux finitions sur bois.

    Ces stages mettent l’accent sur la recherche des teintes : les teintes toutes prêtes dans le commerce ne sont pas toujours satisfaisantes, et bien souvent bien trop vives.

    Mouillage avant ponçageColorant dans baseMise en teinte échantillonEchantillons sur diverses essences

    Cette approche  permet aussi de contre-typer une teinte, afin par exemple d’harmoniser un élément de mobilier dans son contexte.

    Contre typage couleur

    On travaillera également des teintes dites « positives » sur les résineux, en vue de les vieillir.

    Teintes positives

    Sont aussi étudiées différentes techniques de vieillissement : trous de vers, coups, usures etc…

    Vieillissement trous de vers 2Vieillisement coupsPassage bitume JudéeVieillisement trous de vers 1

    Les finitions cérusées : préparation, et ouverture des pores. Ces finitions sont bien adaptées aux essences telles que le chêne, le chataigner, le frêne.

    Brossage avant céruse 2Brossage avant céruse

    Finitions peintes à deux tons avec patine à l’ancienne.

    Préparation deux tonsFinition deux tonsFinitions deux tons 2

    Et bien sûr le « légendaire » vernis au tampon, point d’orgue de ces formations après avoir passé en revue les différentes protections possibles, depuis la simple cire, jusqu’au vernis modernes (polyuréthanes, glycérophtaliques) en passant par la gomme laque pour un ciré méché.

     L’opération de bouche porage à la ponce demande de l’énergie.

    Vernis au tampon bouche porage

    Le vernissage proprement dit, puis l’éclaircissage à l’alcool.

    Vernissage au tampon

    Le vernis au tampon, reste l’une des plus belles finitions de l’ébénisterie, même si la tendance actuelle est d’avantage aux finitons huilées (également au programme), ou mates, plus « naturelles ». Le tampon sera réservé aux meubles de style, aux coffrets précieux. Il est en tout cas incontournable en restauration.

     Un premier vernis presque parfait réalisé par les stagiaires, satisfaits à juste titre d’avoir réussi leur premier vernis au tampon.

    Vernis au tampon fini