• Juillet 2016

    Cette fois je ne suis en retard que de …quelques « temps » pour mettre à jour l’actualité des stages.

    J’ai d’excellentes excuses, mais je ne m’étendrai pas.

     

     

    Ceci dit, j’ai eu la surprise de rencontrer un couple fort sympathique dont le mari avait suivi la même formation que moi, à une année près, nous aurions pu nous rencontrer, il y a plus de quarante années de cela dans la belle ville (aujourd’hui) de Châlons-sur-Marne, rebaptisée on ne sait pourquoi : « Châlons-en-Champagne », c’est plus pétillant il est vrai.

     

    Merci à ces valeureux stagiaires !!!


  • Septembre 2015

    Un saut dans le temps : on arrive en 2015, toujours en septembre.

     

     

     

    Les participants sont de très bon niveau, et on réalisera 3 confituriers du niveau perfectionnement.

    Merci aux participants.


  • Septembre 2014

    Septembre 2014

     

    Un peu de retard certes, mais voici les participants de ce stage qui s’est déroulé comme un charme.

     

     

    On a même eu un chien épris du travail du bois !!!


  • Excellentissime stage en fin d’année (octobre 2010)

    Pareil titre ne saurait laisser indifférent.

    Excellent, pour de multiples raisons :

    - Deux valeureux stagiaires ayant résistés au stage d’initiation, ont participé à cette cession, mais en tant que perfectionnement cette fois, de mauvaises langues auraient dit qu’ils redoublaient : non point, ils passaient brillamment dans la classe supérieure,

    - Il y avait quatre niveaux en perfectionnement, et un en initiation : à 5, la cession doit tourner à plein régime – ce fut le cas,

    - Et puis comme souvent, une excellente ambiance, et des personnes motivées ont contribué à rendre ce stage parfait.

    stage-octobre-546

    Merci donc à tous les participants, cela  a été super pour l’animateur également.

    J’en ai profité pour tester de nouveaux montages d’équerrage, nul doute que cela fera l’objet d’un article dans le Bouvet

    La petite galerie pour terminer.


  • Avril 2010 : stage bois « de printemps ».

    Peu de stages cette année, la santé de l’animateur étant quelque peu vacillante – 2011 verra un retour en force.

    Avril est donc l’un des rares stages de cette année : il a accueilli 4 personnes motivées et assidues.

     

    Assidues, mais aussi décontratées…La vie a déjà été plus dure !

     

      stage-avril_2738.jpg

     

    Il est d’ailleurs à noter, ce qui est assez peu fréquent que tous les stagiaires venaient ou de Savoie, ou de Haute Savoie.
    Le plus souvent, dans les groupes, il peut y avoir un « local », puis des personnes de toutes régions de France. Parfois même un membre de la CEE : Luxembourg, Belgique notamment.

     

    Au cours de ce stage, nous avons discuté de la défonceuse : cet appareil électroportatif est maintenant bien connu, et utilisé. Je me demande s’il ne faudra pas envisager un stage complet dédié à l’electroportatif  : cela permettrait à pas mal de personnes de se lancer dans le travail du bois sans un investissement trop lourd. A étudier.

     

    Table  ronde   rectangulaire autour de la défonceuse

     

     

    stage-avril_2744.jpg

     

     

    stage-avril_2740.jpg

     

     

    stage-avril_2742.jpg

     

     

    stage-avril_2743.jpg

     

     

    stage-avril_2739.jpg

     

     

    La scie à chantourner plait particulièremt – c’est un outil vraiment intéressant pour le travail précis : marqueterie, inserts…Nous l’utilisons au cours du stage de perfectionnement pour réaliser les queues d’aronde.

     

    stage-avril_2746.jpg

     

     

     

     

     

    L’un des moments de bravoure demeure le travail à la toupie, avec ou sans entraîneur.

     

      

     

    stage-avril_2745.jpg

     

    stage-avril_2749_0.jpg

     

     

     

     

     

    Evidemment pour terminer : la présentation de son travail devant l’atelier – photo aussi traditionnelle que la photo de classe – avec et sans le gourou professeur.

      

     

     

    stage-avril_2751_0.jpg

     

    stage-avril_2754_0.jpg


  • Derniers stages avant l’hiver

     

    La saison se termine, en effet, les stages ne reprennent qu’en mars 2010. L’atelier en hiver est un peu frisquet pour assurer une formation dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

    Je vais consacrer cet hiver à différentes occupations en plus des activités habituelles de restauration et de fabrication de mobilier. Je compte ainsi enrichir le contenu des stages, travailler sur de nouvelles publications d’articles dans le Bouvet, et réaliser une mission de formation en entreprise.  Je vais en profiter pour réorienter le contenu du blog, et revisiter mon site internet.

    Voilà pour les projets, place aux stagiaires.

    Dernier stage d’ébénisterie en Octobre 2009

    Comme toujours, un groupe très sympathique et motivé. Nous avons eu le plaisir d’accueillir un professionnel du bois, ancien charpentier, et cela a permis d’échanger plus qu’à l’accoutumé sur les techniques d’usinage, et de fabrication.

    La traditionnelle photo de fin de stage et deux des petits meubles réalisés.

     

    stage-octobre_2736_017_600x400.jpg

     

    Une galerie des photos prises pendant le déroulement du stage

     

     

    Stage de finition en novembre 2009

    Déroulement impeccable, et motivation des stagiaires. Le vernis au tampon a été bien réussi, surtout au deuxième exercice qui pourtant est réputé plus difficile puisqu’on aborde le « véritable » vernis à base de gomme laque, et non le tampon anglais qui comporte bien sûr de la gomme laque mais encore des composés cellulosiques qui facilitent son application et son travail. Bravo donc à nos apprentis vernisseurs.

     

     


  • Des finitions en mai et encore en juin…

     

    Encore et toujours de la finition, deux stages successifs.

    Le vernis au tampon, comme d’habitude est le point d’orgue de ces formations.

    Tous les stagiaires sans exception, s’en sortent avec mention : ils comprennent rapidement que ce vernis demande beaucoup de préparation (le bouche porage traditionnel à la ponce requiert une dépense d’énergie considérable). Il est également préférable de déposer de très fines couches de vernis – ce qui suppose de remplir souvent, mais très peu à la fois le tampon en vernis frais. Cela nous met à l’abris des défauts comme le cordage ou les queues de vache (nom poétique n’est ce pas ?), et procure un vernis très fin.

     En mai

    Rapidement aussi ils pressentent que ce joli vernis va leur prendre beaucoup plus de temps que ce qu’ils avaient imaginé – mais c’est aussi (opinion toute personnelle) un réel plaisir de voir apparaître un brillant incomparable après tant d’efforts.

    Je dois dire qu’ils ont tous été récompensés de leur travail opinîatre par des vernis plus qu’honorables. Il ne restera plus qu’à pratiquer – bonne chance dans leur futures réalisations.

    Et en juin …


  • L’actualité des stages bois

    Travail sur toupie 

    En complément du site officiel de l’Atelier des Quatre Chemins, quelques images et suppléments d’information sur les stages consacrés à l’apprentissage de l’ébénisterie.

    Le stage d’initiation

     La plupart des stagiaires que nous recevons en stage d’initiation n’ont jamais travaillé le bois sur machine. C’est pour eux une découverte progressive en toute confiance.

    Onglets à 45 °
    L’électroportatif n’est pas laissé pour compte, comme ces opérations à la défonceuse.

    Travail à la défonceuseTravail à la défonceuse

    Il restera à assembler tous les éléments patiemment tracés et usinés.

    Montage du meuble

    Une finition soignée met le bois en valeur

    Initiation 1Meuble seul

    Enfin la récompense de nombreuses heures de travail : un petit meuble sympathique, et une légitime fierté.

    Initiation 2Meubles terminés

     

    Le stage de perfectionnement

    Dans ce stage, on ira plus loin dans la conception, et le travail à la toupie : on y aborde le travail de pièces chantournées (pièces courbes), et la réalisation d’un tiroir, assemblé à queues d’aronde, connaissances indispensables pour réaliser des meubles d’ébénisterie dans les règles de l’Art.

    Le meuble « école » est un confiturier, qui recevra également une finition au choix du stagiaire.

    Perfectionnement 2Perfectionnement 1

    L’ensemble des techniques étudiées permet d’envisager des projets beaucoup plus ambitieux.

    Perfectionnement 3